reis décembre 11, 2019 Pas de commentaire

29.11.2019

Le fonds Realstone Swiss Property réalise un résultat semestriel stable

Le résultat net du fonds à la clôture s’élève à CHF 11.66 millions, soit une progression de 8.75% par rapport au résultat présenté un an plus tôt.

Les revenus locatifs perçus par le fonds s’élèvent à CHF 25.3 millions au 30.09.2019 contre CHF 24.5 au 30.09.2018, soit une augmentation de 3.3%. Les nouvelles acquisitions d’immeubles ainsi que la réduction des vacants en sont les principales raisons. Au cours de la période sous revue, le taux de perte sur loyer a diminué de 7.83% au 30.09.2018 à 6.90% un an plus tard. La direction de fonds est confiante de pouvoir mettre à profit son savoir-faire afin de contenir les vacants durablement. Du côté des charges, les frais imputés aux immeubles sont stables tandis que les frais du fonds sont en baisse. Le total des charges s’élève à CHF 13.90 millions, en baisse de 4.64% en comparaison avec le total des charges au 30.09.2018. Il en ressort une marge de bénéfice d’exploitation de 61.67%, soit une amélioration de 2% en rapport à l’an dernier. Un dividende stable est dès lors assuré pour la fin de l’exercice.

La fortune totale du fonds affiche une progression de CHF 26 millions à CHF 1’070 millions au 30.09.2019 en raison des récentes acquisitions ainsi que des investissements réalisés sur le parc existant. Avec un coefficient d’endettement de 25.17%, le fonds peut financer des projets à création de valeur, des investissements ciblés lors des rotations de locataires, ainsi que de nouvelles acquisitions.

Il convient également de noter que les réévaluations d’experts ont désormais lieu à une fréquence annuelle contre semestrielle lors des précédents exercices comptables. La variation sur les gains et pertes en capitaux est expliquée par les nouvelles acquisitions mais ne contient donc pas la création de valeur opérée sur le parc, ni les effets du marché. Enfin, la nouvelle politique d’amortissements fiscaux a permis de diminuer les impôts directs en contrepartie d’impôts latents plus élevés : l’effet sur le rendement de placement est neutre.

Le fonds reste très actif sur la planification des cinq années à venir et va poursuivre sa stratégie de création de valeur par le biais de projets de densification et de modernisation. Les travaux actuellement en cours à la route de Berne 2 à Lausanne en sont la parfaite illustration. Cette stratégie sera également adoptée pour les récentes acquisitions à Richterswil (ZH) et Bâle (BS) dotées d’un potentiel de création de valeur pour l’investisseur.