reis mars 11, 2019 Pas de commentaire

Le début d’année 2019 chez Fundim

En tant que société indépendante d’asset management dans l’immobilier, Fundim a réalisé en ce début d’année les activités suivantes pour ses véhicules de placement :

Chez Equitim Fondation de placement :

L’équipe opérationnelle a ouvert son premier chantier concernant le projet de Cossonay.  A cette première pierre s’ajoutent la demande de permis de construire à Blonay et la nomination de la Fondation pour réaliser 130 logements à Echallens suite à un concours d’investisseurs, finalisant une année bien remplie. En chiffres, cela donne à ce jour en valeur d’immeubles dégrevés de droit de superficie:

  • MCHF 90 (MCHF 60 de construction d’immeubles)
  • MCHF 30 en attente de validation par les Conseils communaux
  • MCHF 125 d’offres déposées

En accord avec son pipeline de projets actuels, la Fondation s’est fixée de créer 350 nouveaux logements à loyer accessible à horizon 2020 en Suisse romande pour un montant de capitaux souscrits de CHF 105 millions.

Chez Realitim SCPC :

L’exercice 2018 consolide les résultats reportés de la SCPC avec un multiple net de rendement (TVPI) de 1.38. La prise de valeur est de plus de 21 millions, correspondant à un facteur de 1.38 sur la somme des fonds appelés s’élevant à CHF 55’290’000 au 31 décembre 2018. Cette prise de valeur est notamment due aux gains en capitaux générés sur la commercialisation de cinq projets et l’obtention de nouveaux droits à bâtir dans le développement d’un projet majeur de l’Arc lémanique.

Le TRI annuel net est de 9% au 31 décembre 2018. Cette rentabilité dépasse de 500 points de base le taux critique de rendement annuel fixé à 4.00%.

La valeur finale de développement du portefeuille de projets représente une valeur de rendement d’environ CHF 600 millions.

Chez Realitim II SCPC :

La construction du portefeuille se consolide avec la détention de dix projets provoquant l’amorce de la remontée de la courbe en J. Les frais de gestion ne sont pas encore compensés par les plus-values des projets du fait que de nombreux investissements sont encore détenus au coût de revient.

Au 31 décembre 2018, nous pouvons observer :

  • un TRI annuel net négatif de 7.83%
  • un multiple net de rendement (TVPI) de 0.94.

Après deux années, soit à mi-parcours de sa période d’investissement de 4 ans, et avec un pipeline de qualité, les CHF 60 millions de fonds propres souscrits en 2016-17 à la création de Realitim II ont permis d’engager pour CHF 70 millions d’acquisition de foncier au 31 décembre 2018.  Saisir les opportunités de développement qui se présentent à nous actuellement, nécessitent par conséquent d’organiser une nouvelle levée de fonds. L’augmentation de capital est ouverte du 15 février au 31 mai 2019.